how to build a website

Faire avancer la motion sur l’inclusion des personnes en situation de handicap à MSF

Par Patrice Vastel

Dix-neuf ans après avoir posé le pied à MSF pour la première fois, j'ai décidé de quitter l'organisation pour quelques années. En prenant de plus en plus conscience de mon ouïe déclinante, j'ai eu l'idée de travailler pour une organisation norvégienne spécialisée dans l'aide au développement pour les personnes handicapées. En m'impliquant dans leurs projets, j'ai pris davantage conscience de la réalité des personnes handicapées et des enfants handicapés dans les pays en développement.

Patrice Vastel

J'ai été particulièrement conscient du haut niveau d'exclusion que connaissent les personnes handicapées, souvent laissées seules, cachées et cibles d’une stigmatisation et d’une discrimination injustes. Les valeurs et principes de MSF, notre impartialité, notre devoir de nous concentrer sur les plus démunis, les plus vulnérables, les populations oubliées, ont soudain pris une nouvelle dimension. Il est devenu clair pour moi que, si MSF ne peut pas avoir l’ambition de traiter tout le monde, l’organisation - en tant qu’acteur humanitaire guidé par le principe d’impartialité - a le devoir de s’efforcer d’atteindre les groupes les plus vulnérables et parmi ceux-ci les personnes handicapées.

 Je ne parle pas ici de MSF devant développer des projets spécifiques ciblant les personnes handicapées, mais plutôt de veiller à ce que les personnes handicapées ne soient pas involontairement exclues de nos services médicaux par des obstacles dont nous n’avons pas conscience. 

À mon avis, MSF a le devoir de veiller à ne pas exclure les groupes les plus vulnérables des populations que nous servons. L'inclusion consiste à nous demander: «Qui sont les patients qui n'atteignent pas nos services?» 

En tant que membre associatif de MSF, je voulais ramener ce risque d’exclusion des personnes handicapées dans l’organisation. Je l'ai fait en présentant une motion sur l'inclusion des personnes handicapées à l'assemblée générale nordique de MSF en 2016, avec le soutien de la section norvégienne. Les associations suédoise et norvégienne ont fortement soutenu la motion, tout comme l'assemblée générale de l'OCB et l'Assemblée générale internationale.  

Peu de temps après, je suis retourné à MSF pour travailler sur la migration et, en me renseignant sur la mise en œuvre de la motion, j'ai compris que peu de choses s'étaient réellement produites, ce qui n'était pas surprenant considérant la pression sur les opérations et le manque de connaissances sur le sujet en interne.

Comme je travaillais au bureau norvégien de MSF, nous avons eu connaissance du TIC ( «capacité d'investissement transformationnelle»), une initiative nouvellement créée à MSF pour promouvoir la transformation de l'organisation afin de mieux répondre aux défis d'aujourd'hui et de demain. Nous avons vu cette initiative comme une opportunité de «transformer MSF en une organisation plus inclusive des personnes handicapées dans sa structure et son action» et nous avons présenté une proposition en ce sens. Ce projet a reçu le soutien et l'approbation du comité TIC à la fin de 2017 et, début 2018, j'ai été recruté pour coordonner et lancer le projet TIC sur l'inclusion des personnes handicapées à MSF. 

Au moment d'écrire, nous avons, en interaction avec des organisations de personnes handicapées et d’autres acteurs, élaboré des matériels simples et clés pour inclusion. Nous avons également tracé un premier groupe de personnes ayant des connaissances sur l'inclusion et les handicaps dans le mouvement MSF pour nous aider à développer et à affiner notre matériel et notre approche.

Notre idée était que nos opérations sont souvent déjà sous pression et que nous devrions être considérés comme un soutien et non comme une charge supplémentaire. Nous avons décidé d'offrir un cadre simple de 6 idées clés pour l'inclusion afin de faire une différence. Garde ça Simple et Stupide (« Keep it Simple and Stupid », principe KISS) est notre ligne de pensée.

Nous avons développé une vidéo courte et compacte de 5 minutes pour l’inclusion, pour sensibiliser et fournir ces 6 clés simples. Cette vidéo est déjà un outil très approprié pour provoquer des discussions dans les associations comme au sein de l'exécutif.

Nous avons mené une enquête en avril-mai 2018 auprès de notre personnel national et international pour avoir une idée du niveau d’inclusion des personnes handicapées dans MSF tel qu’il est actuellement perçu par notre personnel terrain. Cette enquête a montré qu'environ 60% de notre personnel international et 80% de notre personnel national pensaient qu'ils auraient dû faire plus concernant inclusion des personnes handicapées lors de leur dernière affectation. Les résultats de l'enquête ont été présentés lors de notre premier seminaire en ligne (webinar) en anglais le 26 juin 2018. 

Nous avons également mis au point une formation de courte durée et nous continuerons à la tester dans les mois à venir avec l’idée de la rendre facilement accessible en ligne pour nos missions.

A partir de septembre 2018, notre portal dédié à l’inclusion des personnes handicapées nous permettra de centraliser toute l’information sur le sujet.

Nous suivrons également des formations pilotes et des projets avec des missions spécifiques et encouragerons le partage d'expériences . Nous traduirons progressivement nos documents en français pour répondre à une demande qui augmente rapidement et, bien entendu, nous n'excluons pas d'autres langues à long terme.

Enfin, l'inclusion des personnes handicapées est une source d'inspiration inestimable pour la réflexion actuelle de MSF sur l'inclusion et la diversité.

Que dire de plus, sauf un grand MERCI à tous ceux qui ont rendu ce projet possible et n'hésitez pas à nous contacter si vous souhaitez nourrir le projet :)

Patrice Vastel

Patrice Vastel est le coordinateur du projet international sur l'inclusion des personnes handicapées à MSF, qui fait partie du portefeuille des capacités d'investissement transformationnel (TIC). Il est également l'auteur de la motion de 2016 sur l'inclusion des personnes handicapées à MSF. Diplômé en ingénierie et anthropologue, Patrice Vastel a débuté à MSF en 1993. Il a travaillé au long d’une vingtaine d’années dans différentes missions et au siège norvégien de MSF où il était directeur général pendant la période 2003-2011. Patrice Vastel a également travaillé pour Atlas Alliance, une organisation norvégienne spécialisée dans l'aide au développement pour les personnes handicapées. Il est qualifié comme facilitateur pour l'inclusion des personnes handicapées et a dispensé des formations sur ce thème à plusieurs organisations norvégiennes. De retour à MSF, il est également membre de l'association norvégienne des malentendants. 

PARTAGEZ CETTE PAGE!